Le cycle annuel du monarque

Juin
(mi-mai pour le sud de l’Ontario)

Les premiers monarques adultes atteignent le sud du Canada. Tout en cheminant vers le nord, les femelles cherchent les jeunes plants d’asclépiades pour y pondre leurs œufs.

Il faut entre 3 et 5 jours pour qu’un œuf se développe. Puis, la chenille éclot ; elle grandira pendant environ 15 jours. Le monarque se transformera ensuite en chrysalide. Puisqu’il faut compter près de deux semaines entre la ponte de l’œuf et cette étape, il est normal de ne pas observer de chrysalides avant la mi-juin.

Juillet
(juin pour le sud de l’Ontario)

Les monarques nés au Canada ont complété leur cycle de vie et se sont reproduits. On voit alors une seconde génération de papillons apparaître. En juillet, il est possible d’observer œufs, chenilles, chrysalides et adultes au même moment ! Deux générations peuvent se succéder ainsi au cours de l’été.

Août et septembre

Alors que les heures d’ensoleillement diminuent, les monarques reçoivent un nouveau signal : celui de la migration. Les papillons qui émergent (passent de la chrysalide à l’adulte) à la fin de l’été ne complètent pas le développement de leurs organes reproducteurs. Ils économisent ainsi de l’énergie pour entreprendre la longue route vers leurs sites d’hivernage, plus au sud. Ils y arriveront dès le mois de novembre et y resteront jusqu’en mars.

 

40693ASARRAZIN_Fotor