Dénombrer les œufs et chenilles

Les œufs et les chenilles avant tout !

 

Bien que toutes les étapes de la vie du monarque soient fascinantes, le projet Mission Monarque s’intéresse principalement aux œufs et aux chenilles. Pourquoi ? Parce qu’on cherche à découvrir les endroits les plus propices à la reproduction de ces papillons.

Le cœur de l’expérience Mission Monarque — et le plus amusant ! —, c’est de dénombrer les œufs et les chenilles de monarques sur votre site. Répétez cette activité au moins 4 fois dans l’été, l’idéal étant de visiter votre site une fois par semaine.


Protocole
Téléchargez le PDF

  1. À votre arrivée, et régulièrement au cours de votre séance d’observation, balayez du regard la surface de votre site. Vous devez noter la présence de monarques adultes et, si possible, s’il s’agit de mâles ou de femelles. Pour éviter la répétition d’un même individu, inscrivez seulement le nombre maximum de papillons monarques que vous observez à un même moment au cours de votre sortie.
    Par exemple, si vous observez 1 papillon en arrivant, puis 3 un peu plus tard, puis 2 en quittant, le chiffre que vous noterez est 3, puisqu’on ne peut savoir s’il s’agit de 6 individus différents, ou si certains sont passés plus d’une fois.
  2.  

  3. Prenez note de toute modification ou perturbation qui a eu lieu sur le site depuis votre dernière visite (par exemple : une tonte, un chantier à proximité, beaucoup de passants, etc.)
  4.  

  5. Examinez attentivement les plants d’asclépiades de votre site et notez, dans le formulaire, le nombre d’œufs et de chenilles de monarque trouvés.
  6.  

    • Si vous pouvez examiner tous les plants d’asclépiades de votre site, faites-le!
      Utilisez cette feuille de données: Dénombrement des monarques – inventaire complet.
    •  

    • S’il y a trop de plants d’asclépiades pour que vous puissiez tous les examiner, étudiez un échantillon aléatoire. Ceci veut dire que vous choisirez au hasard, selon le protocole décrit ici, des plants d’asclépiades à examiner. Pour ce faire, passez à l’étape 4.
      Utilisez cette feuille de données: Dénombrement des monarques – échantillon aléatoire.

     

  7. Rendez-vous au point de départ de votre site. Laissez tomber un crayon par terre. La direction pointée au hasard par la pointe du crayon déterminera la direction de votre transect.
  8.  

  9. Tendez les bras de chaque côté de votre corps. Examinez chaque plant d’asclépiades qui se trouve à l’intérieur de l’espace délimité par les extrémités de vos deux mains, et dénombrez les œufs et les chenilles. Avancez ainsi en suivant votre transect.
  10.  

  11. Arrêtez-vous après avoir examiné 20 plants OU franchi 20 grands pas OU atteint l’extrémité de votre site (terminez votre transect dès qu’une de ces limites est atteinte). Relancez le crayon pour déterminer une nouvelle direction au hasard et reprenez l’étape 5.
  12.  

  13. Si le crayon pointe vers la direction d’où vous arrivez, relancez-le afin d’établir une nouvelle direction : suivre le même transect fausserait les données.
  14.  

  15. Continuez de cette façon jusqu’à ce que vous ayez complété 4 transects, ou autant que le temps vous le permette.
  16.  

  17. Pensez à photographier vos trouvailles ! Vous pourrez ainsi confirmer vos identifications et partager vos observations dans la galerie photo interactive de Mission Monarque. Les photos servent de plus à valider les observations.

 

 

Qu’est-ce qu’un transect?

Un transect est une ligne imaginaire suivie lors de la prise de données scientifiques. On note des données régulièrement, tout au long du transect. Pour estimer l’abondance d’asclépiades, vous déposerez un quadrat à chaque dix pas, en suivant la direction de votre transect.

 

 

Combien de plants?

Un même plant d’asclépiades peut se propager sur de grandes distances. Considérez que deux plants sont distincts lorsque les tiges sont séparées par de la terre.